PUBLICATION Heretar Mauthausen

Heretar Mauthausen (Hériter de Mauthausen), publié en catalan chez Pagès Editors a Lleida est un livre à deux voix : un dialogue entre un père et un fils dans la distance du temps. Llibert est le fils du déporté Joan Tarragó, qui a pu revenir de Mauthausen et a dû s’exiler en France. D’où le prénom Llibert pour symbole de la liberté retrouvée. Le père avait demandé au fils d’écrire ses mémoires. Le fils, à vingt ans, pouvait-il donner suite à la demande et affronter à nouveau les horreurs qu’il avait entendues à la maison quand il était enfant et se cachait des adultes ex-déportés qui partageaient leurs expériences ? Quelques années avant sa mort, Joan Tarragó a écrit ses souvenirs du camp de Mauthausen, sa détention de quatre années et quatre mois, sa confrontation quotidienne avec la Mort. Cinquante années plus tard, Llibert rejoint son père avec sa sensibilité, s’inscrivant aux côtés des mémoires concentrationnaires de son père.

Regards croisés sur la dictature franquiste : histoire, mémoire et bande dessinée

Jesùs Alonso Carballés et Isabelle Touton organisent les 7 et 8 février prochain un colloque international intitulé « Miradas cruzadas sobre la dictadura franquista: historia, memoria y comic/ Regards croisés sur la dictature franquiste : histoire, mémoire et bande dessinée » avec un riche programme que vous retrouverez en pièce jointe ci-dessous.

Odette Martinez (présidente de CERMI) y intervient le samedi 8 sur le thème suivant : « Dire la guérilla des femmes contre Franco : récits personnels, obstacles et transgressions ? »

Mémoire et histoire en Amérique latine et en Espagne

Mercedes Yusta, membre du CERMI, participe au séminaire qui débute ce 13 décembre sur la mémoire et l’histoire en Amérique latine et en Espagne, du contemporain au temps présent à l’EHESS bd Raspail à Paris, tous les 2e mercredi du mois de 17h à 19h.