L’utopie en exil, quand l’art devient histoire

Proposée par l’association 24 Août 1944 et représentée par 34 artistes, cette exposition retrace en cinq périodes l’expérience populaire hors norme, de 1931 à 1939, de la Deuxième république, la guerre civile et l’exil de 500.000 Espagnols du camp républicain. Cette expérience sociale jamais égalée et cet exode appelé La retirada marquent définitivement enfants et petits-enfants de cette génération.

Avec les artistes : Antonio Altarriba, Antonio Ros Blasco, Bruno Loth, Carlos Gimenez, Carmen Martinez, Carmen Pages, Castelao, Catherine Continente, Catherine Gil-Franco, Chari Goyeneche, Elsa Osaba, Eugenio Prieto Gabriel, Francisco Giné, Joan Jordà, José Olivares Cuadrado, José Torres, Juan Chica-Ventura,Julio Ribera, Kim, Leonor Fabra, Macarena Polo, Madeleine Lamberet, Manolo Alcorlo, Marina Aguayo (Ángel Corvera), Miguel Garcia Vivancos, Norma Pedroche, Olivier Pinalie, Paco Roca, Philippe Gibbon, Rosine Arroyo, Rufino de Mingo, Sim, Vicente Gil-Franco, Victor Simal.

  • Où ? A l’institut Cervantes. 7, rue Quentin Bauchard – 75008 Paris
  • Quand ? Vernissage le mardi 5 novembre de 18h à 21h, exposition visible jusqu’au 19 novembre 2019. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 19h – samedi de 10h à 14h .
  • Qui ? Association du 24 août 1944, Institut Cervantes et  le Département de mémoire historique du gouvernement espagnol

24 Août 1944, association pour les mémoires partagées  Faire connaître et cultiver la mémoire historique de la Libération de Paris en 1944, commencée le 19 juillet 1936 en Espagne, continuée sur différents fronts en Europe et en Afrique ou dans les maquis en France et qui se prolongea dans le combat contre le franquisme. 

Conserver vivants dans nos cœurs les exilés espagnols en Amérique et dans le Maryland (1939-1989-2019)

Zoraida Carandell, membre du CERMI, interviendra prochainement dans un colloque consacré aux exilés espagnols en Amérique et en particulier dans le Mariland. Le colloque se tiendra les 23 et 24 octobre à l’université du Maryland, au collège Park.

Il sera en particulier rendu hommage à deux universitaires américains d’origine espagnole décédés cette année, Graciela Palau de Nemes et Gonzalo Sobejano.

Mujeres en el exilio republicano de 1939

Rose Duroux et Mercedes Yusta, deux universitaires membres du CERMI, interviendront au colloque organisé les 16, 17 et 18 octobre prochain à Madrid par l’AEMIC, le Circulo de Bellas Artes de Madrid, l’EUROM, Europe for citizen programme et la fundacion UNED.

Retrouvez ici le programme détaillé de ces trois jours de colloque :

Au-delà de Guernica : art, mémoire et exil

La conférence-débat est organisée le 22 octobre 2019 à 19h au musée du Romantisme de Madrid.

Les politiques de mémoire ont surtout été abordées du point de vue historique, politique et social, mais plus rarement sous un angle culturel. Au-delà des symboles comme Guernica, de nombreuses collections artistiques en sont pas revenues en Espagne et en sont pas considérées comme un patrimoine mémoriel.

Il semble donc opportun de repenser le concept de mémoire et de promouvoir la connaissance du patrimoine artistique de l’exil : c’est le sujet de la conférence organisée par la fondation Felipe Gonzalez avec la participation de Ramón Jáuregui, de notre amie du CERMI Inmaculada Real et María González.

Le nombre de places est limitée, réservation à eventos@fundacionfelipegonzalez.org.

Las políticas de memoria han sido abordadas desde el ámbito histórico, político y social, pero menos desde el cultural. Más allá de casos simbólicos como el Guernica, existen otras muchas colecciones atísticas que no han retornado y que no son consideradas como patrimonio memorístico. Por eso, consideramos que es conveniente repensar el concepto de memoria y fomentar el conocimiento del patrimonio artístico del exilio.

Para ello, hemos elaborado una nueva Palanca para la revolución de las pequeñas cosas, que puede iniciar una serie de cambios necesarios en la gestión de nuestros legados, porque el deber de memoria se expresa a través de vectores cada vez más complejos y variados.
Nos gustaría que nos acompañaras a conocerla y debatirla con nosotros. 

Fecha: 22 de octubre, martes.
Hora:   19 horas.
Lugar:  Museo del Romanticismo (Madrid). Entrada por C/ Beneficencia, 14 (mapa).
Ponentes:   Ramón Jáuregui, exministro de Presidencia. Inmaculada Real,  investigadora postdoctoral.María González, patrona de la