Regards croisés sur la dictature franquiste : histoire, mémoire et bande dessinée

Jesùs Alonso Carballés et Isabelle Touton organisent les 7 et 8 février prochain un colloque international intitulé « Miradas cruzadas sobre la dictadura franquista: historia, memoria y comic/ Regards croisés sur la dictature franquiste : histoire, mémoire et bande dessinée » avec un riche programme que vous retrouverez en pièce jointe ci-dessous.

Odette Martinez (présidente de CERMI) y intervient le samedi 8 sur le thème suivant : « Dire la guérilla des femmes contre Franco : récits personnels, obstacles et transgressions ? »

Mémoire du premier franquisme : historiographie et écriture visuelle

Une journée d’étude organisée par David Marcilhacy et Marianne Bloch-Robin, CRIMIC / Sorbonne Université le vendredi 6 décembre 2019 à l’Institut d’Études hispaniques (Salle Delpy) portera sur le thème « Mémoire du premier franquisme : historiographie et écriture visuelle ».

Cette journée s’inscrit dans le cadre de la question « Mémoire du franquisme. Vie quotidienne, répression et résistance dans l’après-guerre civile » inscrite au programme du concours externe de l’agrégation d’espagnol de la session 2020. Les spécialistes français et espagnols des différents aspects de cette question s’intéresseront à la répression, à la vie quotidienne et aux formes de résistance dans l’après-Guerre Civile en Espagne (1939-1952) et s’interrogeront également sur la façon dont la mémoire de cette période s’est traduite dans le débat public ainsi que dans les cómics et romans graphiques, depuis la transition espagnole jusqu’à la seconde décennie du XXIe siècle.

Accès libre dans la limite des places disponibles. Pour des raisons de sécurité, merci de vous inscrire avant le 2 décembre 2019 à l’adresse suivante : marianne.bloch-robin@sorbonne-universite.fr

Programme

9h15 : Ouverture de la journée d’étude : Miguel Rodriguez, directeur du CRIMIC, Marianne Bloch-Robin et David Marcilhacy, organisateurs

10h : Modératrice : Eva Touboul-Tardieu, Université Paris Nanterre

Mercedes Yusta Rodrigo (Université Paris 8 Vincennes-Saint Denis) : « Répression et résistances pendant l’après-guerre en Espagne (1939-1952) »

Juan Carlos García Funes (Universidad Pública de Navarra/ Sorbonne Université): « Batallones de trabajo forzado del sistema concentracionario franquista (1937-1945) »

11h15 : Modérateur : David Marcilhacy, Sorbonne Université

Francisco Sevillano Calero (Universidad de Alicante): « Relatos y narrativas sobre los “vencidos” en el medio digital: la construcción de una historia desde abajo »

Stéphane Michonneau (Université de Lille) : « Mémoires d’après-guerre en Espagne : du silence au tout-mémoire »

12h15 : Discussion

14h : Modératrice : Laurie-Anne Laget, Sorbonne Université

Robert Coale (Université de Rouen) : « Los españoles en la División Leclerc: Imagen, memoria y mito »

Isabelle Delorme (Institut d’Études Politiques de Paris) : « Faire mémoire en bande dessinée : les récits mémoriels historiques »

Viviane Alary (Université de Clermont-Ferrand) : « De l’utilité de la bande dessinée comme art de la mémoire pour raconter le quotidien répressif sous le franquisme »

15h45 : Modératrice : Marianne Bloch-Robin, Sorbonne Université

Ángela Cenarro Laguna et Elena Masarah (Universidad de Zaragoza): « Historia y memoria de la posguerra: Paracuellos y el recuerdo del Auxilio Social »

Eduardo Hernández Cano (Sorbonne Université) « Fusilado por ambos bandos. La obra de Felipe Hernández Cava entre memoria y política »

16h45-17h15 : Discussion

17h30 : Conférence de clôture

Antonio Altarriba (Universidad del País Vasco) « Memoria e imagen. Recuerdo y recreación en las viñetas sobre guerra civil y franquismo »